Besoin d'aide ?
Diversification Alimentaire : comment débuter la diversification alimentaire pour votre bébé?

Si vous êtes sur le point d'introduire des aliments solides dans l'alimentation de votre bébé, vous vous sentez peut-être dépassée. Je comprends parfaitement  !
Avec toutes les informations qui circulent sur ce que vous devez donner à votre bébé et comment vous devez le faire, comment ne pas paniquer un peu ?
Laissez-moi vous rassurer : Débuter la diversification alimentaire pour votre bébé n'est pas aussi difficile que vous pourriez penser. Vous ne risquez pas de vous tromper, rassurez-vous. Votre bébé va s'en sortir.

Comment puis-je le savoir ? Parce que tant que vous prenez les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de votre bébé, il est difficile de se tromper. En général, plus vous faites confiance à votre instinct et suivez les signaux de votre bébé et les recommandations des experts, plus vous aurez du plaisir à le nourrir.

Quand commencer la diversification alimentaire ?

Avant ou après 6 mois ? 

Selon l'UNICEF, de la première heure de vie à l'âge de 6 mois, votre bébé peut recevoir de votre lait tous les éléments nutritifs dont il a besoin pour grandir et se développer. Il n'a besoin de rien d'autre - pas d'eau, de thé, de jus, de bouillie ou de tout autre aliment ou liquide pendant cette période. 

6 mois et plus

Lorsque votre bébé atteint l'âge de 6 mois, sa croissance et son développement rapides nécessitent plus d'énergie et de nutriments que votre lait seul ne peut en fournir. Il doit commencer à manger des aliments solides en plus du lait maternel, pour répondre à ses besoins croissants. 

N'attendez pas trop longtemps pour commencer 

L'organisme de votre bébé a besoin d'énergie et de nutriments supplémentaires pour l'aider à poursuivre sa croissance. Si vous attendez trop longtemps, votre bébé risque de ne plus prendre de poids à un rythme sain et de devenir maigre et faible. 

Signes que votre bébé est prêt à consommer des aliments solides

Nourrissez votre bébé dès que vous voyez qu'il donne des signes d'alimentation. Après vous être lavé les mains au savon, commencez par donner à votre bébé deux ou trois cuillerées d'aliments mous avec une cuillère bébé adaptée, comme de la bouillie, des fruits ou des légumes écrasés, deux fois par jour. 

Continuez à l'allaiter aussi souvent qu'avant. Vous saurez ainsi si le bébé est déjà prêt à manger des aliments solides. 

Que faire si le bébé montre des signes avant 6 mois ? 

Si vous voyez votre bébé avec ses mains près de sa bouche alors qu'il a moins de 6 mois, vous pouvez penser qu'il ne reçoit pas suffisamment d'éléments nutritifs de votre lait. En réalité, votre bébé présente toujours des signes normaux d'alimentation, mais ils sont plus développés maintenant qu'il est plus âgé. 

Cela ne signifie pas que votre bébé a besoin d'une alimentation solide dès le début. Votre bébé est prêt lorsqu'il a 6 mois, et ce selon l’organisation mondiale de la santé.

 

Comment savoir si votre enfant est prêt pour la diversification alimentaire ? 

Vous pouvez rechercher les signes suivants qui indiquent que votre enfant est prêt sur le plan du développement :

  • Signe 1 : Votre enfant peut s'asseoir avec peu ou pas de soutien.
    Vous pouvez fournir à votre bébé une chaise haute, sûre et pratique, pour l'aider à maîtriser la position assise plus rapidement.
  • Signe 2 : Votre bébé commence à bien contrôler sa tête.
  • Signe 3 : Il ouvre la bouche et se penche vers l'avant lorsqu'on lui montre de la nourriture.

Qu'en est-il des bébés non allaités ? 

Selon l'UNICEF, si vous n'allaitez pas votre bébé, le meilleur moment pour lui faire découvrir des aliments solides est également l'âge de 6 mois.

C'est l'âge auquel tous les bébés, qu'ils soient allaités ou non, doivent commencer à se nourrir d’aliments solides pour s'assurer qu'ils reçoivent toute la nutrition dont leur corps, en pleine croissance, a besoin.

Quels aliments pour la diversification alimentaire? 

Selon l'académie américaine de pédiatrie, pour la plupart des enfants, il n'est pas nécessaire de donner les aliments dans un certain ordre. 

Votre enfant peut commencer à manger des aliments solides vers l'âge de 6 mois. À l'âge de 7 ou 8 mois, il peut manger une variété d'aliments appartenant à différents groupes alimentaires. 

Ces aliments comprennent les céréales pour nourrissons, la viande ou d'autres protéines, les fruits, les légumes, les yaourts et les fromages, etc.

Si votre enfant mange des céréales de riz, il est important de lui offrir une variété de céréales fortifiées pour nourrissons, telles que l'avoine, l'orge et les multigrains. Plutôt que de lui donner uniquement des céréales de riz. 

L’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux ne recommande pas de donner uniquement des céréales de riz pour nourrissons, étant donné que cela risque d’exposer les bébés à l'arsenic. 

Comment préparer les premiers repas de votre bébé ?

Laissez votre bébé essayer un seul aliment au début. Cela vous aidera à voir si votre enfant a des problèmes avec cet aliment, comme des allergies alimentaires. 

Combien de temps faut-il attendre avant d'introduire à votre bébé un nouvel aliment ?

Attendez 3 à 5 jours entre chaque nouvel aliment. En un rien de temps, votre enfant sera en mesure de manger et d'apprécier de nombreux nouveaux aliments.

Les huit aliments allergènes les plus courants sont le lait, les œufs, le poisson, les crustacés, les noix, les arachides, le blé et le soja. 

En général, il n'est pas nécessaire de retarder l'introduction de ces aliments dans l'alimentation de votre bébé, mais si vous avez des antécédents familiaux d'allergies alimentaires, nous vous recommandons d'en parler d'abord au médecin ou à l'infirmière de votre bébé.

La texture des aliments 

Au début, il est plus facile pour votre enfant de manger des aliments réduits en purée ou en bouillie et de texture très lisse. 

Pour gagner du temps, utilisez un robot cuiseur

Il faut, parfois, du temps pour que votre bébé puisse s'adapter à de nouvelles textures alimentaires. Votre enfant peut tousser, avoir des haut-le-cœur ou cracher. Au fur et à mesure que les capacités orales de votre bébé se développent, des aliments plus épais et plus lourds peuvent lui être introduits.

Y a-t-il des risques ?

Certains aliments présentent un risque d'étouffement, il est donc important de donner à votre bébé des aliments dont la texture est adaptée à son développement. 

Pour éviter les risques d'étouffement, préparez des aliments qui peuvent être facilement dissous par la salive et qui ne nécessitent pas d'être mâchés. 

Donnez-lui de petites portions et encouragez-le à manger lentement. Surveillez toujours votre bébé pendant qu'il mange.

Astuces pour préparer des aliments pour votre bébé 

Mélangez les céréales et les grains cuits réduits en purée avec du lait maternel ou de l'eau pour les rendre lisses et faciles à avaler pour votre bébé.

Écrasez ou réduisez en purée les légumes, les fruits et les autres aliments jusqu'à ce qu'ils soient lisses, vous pouvez utiliser le Babycook de Béaba pour vous faciliter la tâche.

Retirez toute la graisse, la peau et les os de la volaille, de la viande et du poisson avant cuisson.

Retirez les graines et les noyaux durs des fruits, puis coupez-les en petits morceaux.

Coupez les aliments mous en petits morceaux ou en fines tranches.

Coupez les hot-dogs, les saucisses et les fromages à pâte filée en bandes courtes et fines plutôt qu'en morceaux ronds qui pourraient se coincer dans les voies respiratoires.

Coupez les petits aliments sphériques comme les raisins, les cerises, les baies et les tomates en petits morceaux.

Faites cuire les grains de blé, d'orge, de riz et d'autres céréales et broyez-les finement ou écrasez-les.

Mythes contre la RÉALITÉ 

Vous trouverez ci-dessous quelques mythes courants sur la diversification alimentaire pour les bébés.

Bien entendu, si vous avez des inquiétudes, si vous avez des allergies alimentaires dans votre famille ou si votre bébé a des problèmes de santé, n'hésitez pas à consulter votre pédiatre avant de commencer.

Mythe 1: Les bébés ont besoin d'une alimentation solide avant l'âge de 6 mois.

Vérité: Si vous allaitez votre bébé ou pas, il n'est pas nécessaire de commencer à lui donner des aliments avant l'âge de 6 mois, et cela peut même être nuisible selon l'UNICEF. 

L'introduction d'aliments ou de liquides autres que le lait maternel dans l'alimentation de votre bébé avant l'âge de 6 mois peut augmenter le risque de maladies, comme la diarrhée, qui peuvent le rendre maigre et faible, et même mettre sa vie en danger. 

Il se peut aussi que votre bébé soit allaité moins souvent et que vos réserves de lait, son aliment le plus vital, diminuent.

Le lait maternel est l'aliment le plus sûr et le plus sain pendant les six premiers mois de la vie. Il constitue une source constante et sûre de nutrition essentielle.

Mythe 2 : les garçons ont besoin de plus que de lait maternel 

Vérité: Les bébés, filles et garçons, ont besoin de la même quantité d'aliments pour être en bonne santé et devenir forts et intelligents. Votre lait seul répondra aux besoins nutritionnels d'un fils ou d'une fille au cours des six premiers mois de leur vie.

Mythe 3 : Vous devez commencer par des céréales de riz. 

Vérité: En fait, pourquoi ne pas commencer par quelque chose de sain et de plus savoureux ? La patate douce, l'avocat, la courge, la banane ou les petits pois. 

Ils sont tous de bonnes options pour débuter la diversification alimentaire. Mais si vous vous sentez plus à l'aise en commençant par des céréales de riz, allez-y.

Mythe 4 : Vous devez commencer entre 4 et 6 mois.

Vérité: Comme nous l'avons mentionné, l'Organisation mondiale de la santé, l'American Pediatric Association et la plupart des autres experts recommandent d'attendre 6 mois pour commencer la diversification alimentaire de votre bébé.

À ce stade, les bébés sont plus susceptibles d'accepter des aliments solides, moins susceptibles de développer des allergies alimentaires, et peuvent s'asseoir et avaler plus facilement. 

Jusqu'à ce moment-là, aucun aliment n'est plus nutritif que le lait maternel ou le lait pour bébé.

Mythe 5 : Les aliments pour bébés doivent être fades.

Vérité: Bien qu'il soit préférable d'éviter le sel, le sucre et tout ce qui est épicé, n'hésitez pas à ajouter du goût avec des épices et des herbes saines. 

Dans de nombreuses régions du monde, les bébés mangent du curry pour leur premier repas - et ils adorent ça ! 

Le fait de commencer à exposer votre bébé à des saveurs intéressantes peut favoriser son acceptation de différentes saveurs à l'avenir. 

(Si vous allaitez, votre bébé goûte déjà chaque jour différentes saveurs en fonction de ce que vous mangez)

Pour conclure

Les débuts de la diversification alimentaire peuvent être parfois inquiétants. Mais si vous adoptez les bonnes habitudes et disposez des bons outils, tout se passera bien.

Nous sommes heureux de vous faire savoir que tout ce dont vous avez besoin pour le repas de votre bébé est disponible sur notre boutique, en un seul clic ! 

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire